Cimetières à Zamość

Cimetières à Zamość

Cimetière catholique romain, ré. aussi grec catholique, Orthodoxe et évangélique (à l'intersection des rues Peowiaków et Przemysłowa). Sur elle, entre autres. la tombe de Matylda Czerska (ré. w 1935 r.) fabriqué selon la conception. par le sculpteur exceptionnel Jakub Juszczyk (1893-1945), Monument aux enfants de la région de Zamość sous la forme d'un grand aigle couronné aux ailes abaissées et au cœur percé, placé sur un piédestal avec des plaques illustrant la tragédie des enfants déplacés par la force (avec 1993 r. selon la conception. Zygmunt Jarmuła), tombes 372 Soldats polonais décédés et morts de blessures en septembre 1939 r.

Cimetière orthodoxe (le. Primat du millénaire). Établi au milieu de. XIX s. Son est. (actuellement très dévasté) une partie a servi de lieu de sépulture aux soldats russes – les musulmans (m.in. Tcherkessov). Pendant la Première Guerre mondiale, des soldats allemands morts de maladies dans les hôpitaux de Zamość y ont été enterrés. Il y a une église orthodoxe moderne dans le cimetière. Actuellement, le cimetière est utilisé pour les enterrements de croyants orthodoxes décédés et pour les fidèles de l'Église catholique polonaise.. A proximité du cimetière (le. Renaissance 16) il y a une petite église catholique polonaise érigée en 1927 r. selon la conception. T. Zaremba. Le premier pasteur de cette église était W.. M. Faron, plus tard archevêque de l'Église catholique polonaise.

Cimetière juif (le. Droit) fondé en 1907 r. Détruit pendant la Seconde Guerre mondiale et rétréci après la guerre. Des usines de vêtements ont été construites dans ses locaux et une rue a été délimitée. Sur le fragment gauche du cimetière, St. 1950 r. il y a un monument en matzevot et leurs fragments en forme d'obélisque avec deux tablettes du décalogue avec le texte du commandement "ne tuez pas".

Prisonniers de guerre soviétiques (le. Coin Szwedzka de Topolowa). Ils ont été enterrés ici 15 840 Prisonniers de guerre soviétiques, surtout des officiers (y compris 8 généraux) – victimes 3 Camps de prisonniers de guerre existant à Zamość pendant l'occupation allemande. Ils sont enterrés dans 13 tombes collectives et 4 individuel. Après la guerre, certaines des victimes ont été exhumées au cimetière de guerre près de Rotunda. Parmi les tombes de St. 1969 r. un monument a été érigé pour commémorer les soldats qui s'y reposent (proj. Eugeniusz Pol).

Le cimetière des prisonniers de guerre soviétiques à Karolówka, où en l. 1941-44 mort de maladies, faim et épuisement et ont été assassinés de près 20 mille. les prisonniers. Ils sont commémorés par un monument érigé en 1969 r. (proj. Eugeniusz Pol).

Ancienne église de garnison appelée. Butyrską (un Russe en poste à Zamość 66 pp. Butyrski) érigé en 1911 r. selon la conception. Tom dans le style néo-byzantin, repris en 1918 r. sur l'Église catholique romaine, élargi en 1984 r. selon la conception. J. Radzik. Actuellement, l'église paroissiale. st. Jean de Dieu appartenant à l'ordinariat de terrain de l'armée polonaise (l'équivalent d'un diocèse).

Le zoo à ul. Szczebrzeska avec la région. 16 il possède, ici de 1980 r. Le premier a été créé en 1919 r. à l'initiative du prof. Stefan Mitre comme le seul jardin scolaire de Pologne à proximité de. Académie Zamość.