Zamosc – Tourisme – Route 1

Nous commençons notre visite du parking à ul. Partyzantów. Il y avait trois portes menant à la ville: nord – Lublin, Sud – Szczebrzeska et est – Lwowska. Devant nous, à gauche, la nouvelle porte Lwowska, érigée en 1820-21 selon la conception. Eng. Jan Paweł Lelewel dans le style classique. Le tympan contient les initiales du tsar de Russie et du roi de Pologne, Alexandra I, et sur la clé les arcades de la mitre tsariste et l'année de construction 1820. De 1980 r. il abrite le siège de l'orchestre polonais Włościańska. Karol Namysłowski (Vieux Zamość et Chomęciska Małe). Sur la droite, l'ancienne porte Lwowska, érigée sur 1597 r. selon la conception. B. Moranda dans le style maniériste. Dans le pignon triangulaire, il y a un renfoncement avec un bas-relief de "St.. Thomas l'Apôtre (patron de la ville) aux côtés du Christ " – burins J. Pałczyński. Cartouches avec les armoiries Zamoyski sur les côtés – Intestins. Il y a des flèches diagonales dans les parois latérales. Après avoir franchi la porte, à droite, l'entrée du bastion non 7, dans lequel un itinéraire touristique a été créé menant le long des galeries de tir et à travers des casemates (visite sur demande dans la halle de Nadszaniec). Le bastion a été transformé en l. 1685-94 lors de la modernisation de la forteresse par Jan Michał Link, puis par Jean-Baptiste Mallet-Malletski à 1 demi. XIX s. Après la construction de la nouvelle porte de Lviv, L'ancien a été transformé en casemates. Il y avait une cellule entre la porte et la tour, dans lequel il a été détenu à l. 1824-25 Major Walerian Łukasiński. A l'entrée il y a un bas-relief avec 1924 r. proj. Stanisław Kozubek avec un portrait de Łukasiński représenté comme un prisonnier enchaîné à un canon et les mots "Il n'y a pas de pouvoir, qui vaincrait le véritable amour de la patrie ".

Walerian Łukasiński (1786-1868), co-organisateur et leader de la franc-maçonnerie polonaise, puis de 1821 r. Société patriotique, il a été relégué pour ses activités, enchaîné à une brouette, puis intégré dans 1824 r. dans les casemates de Zamosc sur 7 années. Condamné à mort après la mutinerie qui a eu lieu ici, remplacé plus tard par 14 années. Il a passé à Zamość 421 jours, plus tard, il a été emmené à Góra Kalwaria, puis à Varsovie, d'où, après le déclenchement du soulèvement de novembre, à Szlisselburg, où il a été emprisonné pour le reste de sa vie à l'isolement dans un cachot sombre.
Il a passé tout son temps dans les prisons tsaristes 46 années. Vers la fin de sa vie, avec une cécité progressive, il a écrit un journal. Le tsar était convaincu, que l'éclatement du soulèvement 1830 r. était le résultat de deux conspirations précédentes: Walerian Łukasiński et Antoni Krzyżanowski.

L'immense bâtiment adjacent à la cellule s'appelle un marais, ré. poteau de canon, qui servait également de caserne, a été construit dans le l. 1825-30. Un bâtiment en brique et pierre de deux étages, recouvert de terre, a une longueur de façade. 94 m. Actuellement utilisé comme halle de marché. À ul. Łukasiński, au-dessus se trouve le deuxième loft, z l. 1825-35, érigé dans le col du Bastion VI, proj. J. Ch. Mallet-Malletskiego – abrite maintenant une école.

Devant les portes il y a une église franciscaine, actuellement par. Annonciation de la Bienheureuse Vierge Marie, z l. 1637-55 les fondements des ordonnées de Tomasz, puis par Jan Sobiepan Zamoyski selon le dessin. Jan Jaroszewicz et Jan Michał Link. W 1784 r. il y a eu une dissolution du monastère, pendant le Royaume de Pologne, démolition du monastère et du beffroi et reconstruction de l'église, d'abord dans un entrepôt, puis à la caserne. Les pignons hauts ont été abaissés et le toit a été abaissé. W 1993 r. l'église a été réconciliée, les franciscains lui sont revenus. Une paroisse a été établie à côté. Partie monastique de 1946 r. abrite l'École secondaire nationale des beaux-arts. Au sud. de l'Église franciscaine, pour pl. Liberté, le solide d est visible. église orthodoxe, puis le basilien gréco-catholique – maintenant l'Église catholique romaine rédemptoriste, filiale de St.. Nicolas.